En route pour le Parc national du Manu

Publié le : 20 décembre 20214 mins de lecture

Le parc de Manu possède une faune et flore d’une extrême richesse. C’est l’un des mieux protégés et les plus immenses de la jungle péruvienne.

Situation géographique du parc national de Manu

Le parc national de Manu se trouve dans le sud-est du Pérou et c’est une zone protégée qui fait partie des forêts tropicales du Sud-Ouest de ce pays. Il a été conçu en 1973 et reconnu comme réserve de biosphère ainsi que de l’UNESCO patrimoine mondial depuis 1987. Autre chose, ce parc s’élève au-dessus à 300 mètres du niveau de la mer, au carrefour du Río Madre de Dios et du Río Manú. Et le parc surélève jusqu’à 3 800 mètres au-dessus du niveau de la mer au point culminant de la montagne Apu Kañajhuay. On peut dire que le Parc national du Manu est un endroit un peu difficile d’accès, cependant avec une biodiversité vraiment extraordinaire. Envisagez donc, depuis Cusco, assez de temps afin de pouvoir très remonter loin sur la rivière.

Découvrez la biodiversité du parc !

En matière de biodiversité, on peut dire que cet endroit est l’un des plus riches du monde. Dans le parc national de Manu, vous pourrez observer en effet les différentes strates écologiques qui existent dans la région amazonienne, ce qui est en fait l’une des zones les plus importantes. Sur un hectare de terrain, jusqu’à 250 arbres différents peuvent être recensés. Dans une zone protégée de biosphère de Manu, plus de 200 espèces de mammifères et plus d’un millier d’espèces d’oiseaux ont été cataloguées. Il détient des records du monde pour les espèces d’amphibiens et de reptiles dans la réserve. Le parc est aussi reconnu comme zone importante pour la conservation des oiseaux depuis 2008. En fait, il abrite près d’un millier d’espèces d’oiseaux dont sept espèces de perroquets. Vous y trouverez également des jaguars, loutres géantes et tapirs.

Autres choses que vous allez apprécier dans le Parc national de Manu !

Dans un endroit nommé Manu Wildlife Center se trouvent plusieurs marais salants. En quelque sorte, ces sont des falaises mélangées par des argiles très riches en minéraux naturelles. De ce fait, de milliers de perroquets sont attirés pour déguster la terre et avaler les sels minéraux et cela vous donne un spectacle sans pareil. Dans cette zone protégée, la biosphère du Manu, vous découvrirez également des preuves de la culture antique. Des pétroglyphes de Pusharo, qui est un ensemble complexe de gravures où on n’a pas encore décelé l’origine ni le sens, font aussi partie de ces décombres. D’autres pétroglyphes mystères se gravent aussi sur un grand rocher appelé Xinkiori, mythique pour les indiens appelés Huachipaeris.

A la découverte des plus beaux sites archéologiques du Pérou
Le top 3 des visites en famille autour de Lima

Plan du site