Le trek de Choquequirao, un rêve en haute altitude

Publié le : 20 décembre 20213 mins de lecture

Construites au XVIe siècle, l’ancienne cité inca, les ruines de Choquequirao se composent de bâtiments et de terrasses. Ce site du Choquequirao n’est accessible qu’à pied, en quelques jours de marche, c’est un site archéologique très peu fréquenté, une opportunité de trekking péruvienne unique pour les amateurs de trekking et d’archéologie

Un voyage inoubliable vers la montée du site de Choquequirao

Le trekking Choquequirao est une véritable aventure. Le complexe archéologique de Choquequirao, datant du XVe siècle, est situé au sommet de la chaîne de montagnes Vilcabamba et n’est accessible qu’à pied. Bien que Choquequirao ressemble beaucoup au Machu Picchu, avec ses terrasses, ses temples, ses places et ses aqueducs, il existe une différence très nette entre les deux : le Machu Picchu reçoit environ 3 300 visiteurs par jour, tandis que Choquequirao n’accueille en moyenne que 15 à 20 visiteurs. L’hébergement pour la nuit pendant le Choquequirao Trek se passera dans une tente double construite par l’équipe d’accompagnement. La tente est équipée de matelas en mousse épaisse portés par des chevaux. Lors de votre trek Choquequirao, vous disposerez d’une tente avec toilettes portables, elles sont toujours propres dans le camp et vous pouvez les utiliser à tout moment.

La meilleure saison pour faire le trek du Choquequirao

Pour cette randonnée, faites attention à la saison sèche dans les Andes de mi-avril à mi-octobre. Le risque de précipitations est quasi inexistant, et vous effectuerez cette randonnée dans des conditions optimales. Au cours du trekking, vous voyagerez à travers différents climats avec des changements climatiques importants. La traversée du canyon d’Apurímac s’achèvera sous le soleil brûlant, et vous ressentirez la sécheresse dans le paysage. La nuit est fraîche et humide, et la journée est chaude (sèche et humide, selon l’endroit où vous vous trouvez).

Les équipements à prévoir

Pour faire le trek de Choquequirao, il faut avoir un bon moral et surtout une bonne condition physique. La baisse quotidienne est importante, et les changements de température rendent la randonnée très difficile. Lorsque vous marchez sur des terrains très différents, de bonnes chaussures de marche sont indispensables. En plus de vos vêtements de randonnée (des vêtements techniques de randonnée sont préférables), vous devez également prévoir une protection contre la pluie, un maillot de bain et un chapeau. Il est fortement recommandé d’utiliser des bâtons de randonnée. L’équipement du camp comprend une tente 2 personnes, des matelas de camping, une tente collective « cuisine/salle à manger » et tous les ustensiles nécessaires. Le matériel de camping n’incluant pas les sacs de couchage, vous pouvez apporter les vôtres ou les louer à Cusco avant le départ. Les phares vous aident à vous déplacer dans le camp à la tombée de la nuit.

A la découverte des plus beaux sites archéologiques du Pérou
Le top 3 des visites en famille autour de Lima

Plan du site