Les précautions à prendre avant de partir en randonnée sur le Machu Picchu

Publié le : 20 décembre 20214 mins de lecture

Ancienne citée Inca devenue célèbre dans le monde entier, le Machu Picchu est une destination idéale pour les amoureux de randonnées et de trekking. Vous permettant de poursuivre le Chemin de l’Inca, cette expérience promet des paysages panoramiques, des monts enneigés, mais aussi des sites archéologiques passionnants. Au-delà des découvertes, le site lui-même est grandiose. En tout cas, si vous souhaitez partir serein pour votre virée, voici quelques éléments à connaitre.

Quelles étapes pour la préparation ?

Le saviez-vous ? Avant de commencer une randonnée au Pérou, votre corps doit d’abord s’acclimater à l’altitude. Cette période d’acclimatation vous permettra de vous adapter à cet environnement puisque la respiration en haute altitude sera plus contraignante. En général, il faudra prévoir 1 jour de repos et au moins 48 heures d’acclimatation si vous envisagez de partir au-delà de 3 000 mètres.

En outre, vous devrez choisir la bonne saison pour le trekking. Selon les spécialistes, la saison sèche (entre avril et octobre) reste la meilleure période pour faire le Chemin de l’Inca, car les journées sont ensoleillées et sans pluie par conséquent, les sentiers sont secs. Les conditions climatiques sont cependant très changeantes ainsi, il vaut mieux vous préparer à toute éventualité météorologique.

Matériel et santé : l’essentiel à savoir

Dans la mesure où la montée vers le Machu Picchu met le corps à rude épreuve, les personnes présentant des troubles respiratoires ou des problèmes cardiaques devront demander l’avis d’un médecin traitant avant de partir.

Pour votre randonnée, il faudra également bien ranger le sac afin qu’il ne soit pas trop lourd. Dans ce cas, emportez seulement l’essentiel et laissez le reste à l’hôtel : vêtements, passeport original, produit contre les moustiques et autres insectes, crème solaire et lampe frontale. Côté confort, vous devrez aussi vous munir d’une casquette, d’un poncho pour la pluie, d’un appareil photo et surtout d’un sac de couchage de qualité. Pour ceux qui veulent porter un bâton de marche, les modèles équipés d’embout en caoutchouc sont les seuls autorisés.

Les conditions de campement et la réservation

Durant l’ascension, vous devrez dormir sur le chemin ainsi, il convient de savoir que les températures sont particulièrement basses durant la nuit. Afin d’éviter les coups de froid, il est donc conseillé de choisir une tente et un sac de couchage d’excellente qualité. Aussi, prévoyez de dormir avec un gros pull chaud ou superposez quelques couches de vêtements.

Pour finir, il est important de réserver votre séjour auprès d’une agence locale qui organise la randonnée à votre place. Vous n’avez pas besoin de réserver 6 mois à l’avance, quelques semaines avant le départ suffiront. Avant de vous engager, pensez à vérifier si le forfait proposé par l’agence comporte tous les éléments nécessaires : 3 repas par jour, matériel de camping et guide local, transport des bagages, prix d’entrée dans le site, etc.

Chan Chan, le berceau de la civilisation Incas
Les choses à savoir sur le lac Titicaca

Plan du site